Tout savoir sur les allocations logement

Pour les particuliers, il est possible de profiter chaque mois du versement d’une allocation logement afin de contribuer au paiement d’un loyer. De plusieurs types, ces aides sont dispensées par l’État selon certaines conditions, en fonction de la situation du logement notamment. Pour savoir à quelles aides vous êtes en droit de prétendre, un point complet sur les allocations logement peut être fait.

Les différents dispositifs existants

Les aides au logement proposées en France permettent de diminuer le montant d’un loyer, d’une redevance (pour les personnes habitant en foyer) ou de mensualités d’emprunt. On dénombre trois dispositifs principaux, à savoir l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement sociale (ALS) et l'allocation de logement familiale (ALF). Il est important de noter que ces aides ne sont pas cumulables et varient au niveau de leurs conditions d’attribution. L’APL est disponible pour tout locataire d’un logement conventionné selon des plafonds de ressources. Le bien doit être occupé en tant que résidence principale. L’ALF peut être perçue par les personnes bénéficiant de prestations familiales, les jeunes ménages sans enfant, les femmes enceintes et les personnes ayant un individu à charge. L’ALS peut être sollicitée si vous n’avez droit à aucune des deux aides précédentes.

Aides au logement

Image par Lucia Grzeskiewicz

Les aides au logement pour les jeunes

Il est important de noter que les étudiants peuvent percevoir l’une de ces aides au logement. Il suffit pour cela de respecter quatre conditions : être français (ou posséder un titre de séjour), louer un logement suivant les critères de décence, ne pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire du bien et ne pas excéder les plafonds de ressources mis en place. Une allocation spécifique peut aussi être versée pour les personnes de moins de 30 ans suivant une formation en alternance. Il s’agit de l’aide mobili-jeune, qui ouvre la possibilité d’une prise en charge partielle de votre loyer pendant le temps de formation. Des conditions sont à respecter là aussi, principalement en matière de ressources.

Autour des allocations logement

Les aides au logement dépendent par ailleurs de votre lien de parenté avec le propriétaire du bien. Il n’est pas possible de prétendre à une allocation pour un logement loué par vos parents ou grands-parents notamment. Des exceptions existent néanmoins pour les beaux-parents, les frères et sœurs, les oncles, tantes, cousins et neveux. Une autre question peut se poser : qu’en est-il du versement de votre allocation logement en cas de loyers impayés ? L’État prévoit alors de maintenir l’aide au logement afin d’alléger la dette auprès du bailleur, pour pouvoir éviter une expulsion. Une dette équivaut ici à deux fois le montant brut du loyer hors charges.

Vous avez encore des questions sur les allocations logement ? Pour tout comprendre des dispositifs en place, n’hésitez pas à consulter cet article sur le site CDC Habitat.