Propriétaire non occupant, comment ''bien gérer son bien'' ?

Ce n’est pas parce qu’un locataire souscrit une multirisque habitation que vous êtes tranquille en tant que propriétaire. Les choses sont plus compliquées, car en pratique, quand un sinistre survient, les mauvaises surprises ne sont pas rares. C’est la raison qui pousse de nombreux propriétaires à se recourir aux garanties d’une PNO (ou assurance propriétaire non-occupant). Voyons comment elle les aide à protéger leur bien.

assurance propriétaire non-occupant

Des situations où une PNO se révèle indispensable

Un partenaire comme JeLouBien peut vous aider à choisir votre contrat d’assurance PNO en optant pour les bonnes garanties. Elles vous protègent en tant que propriétaire si votre responsabilité est engagée. Cela reste possible, car une panne n’est pas toujours prévisible et ses conséquences peuvent aller bien au-delà de ce que l’on pense.

Au printemps, le dégel entraîne souvent de multiples dégâts : rupture de canalisations, compteurs d’eau HS, fuites, inondations… Si des canalisations n’ont pas été assez profondément enterrées et viennent à rompre, vous n’étiez pas forcément au courant de ce vice et pourtant… Vous en porterez la responsabilité. Pire, suite à l’éclatement de ces canalisations, votre locataire se retrouve privé d’eau durant 2 mois. C’est donc vers vous qu’il se retourne pour demander réparation, car il en a le droit en invoquant la privation de jouissance.

Comme ces 2 exemples le montrent, le propriétaire doit obligatoirement se couvrir par les garanties appropriées d’une PNO pour ne pas avoir à subir de lourdes pertes financières. Elles peuvent le protéger des conséquences d’un vice de construction, d’un défaut d’entretien et des possibles troubles de jouissance. Elle intervient aussi quand la responsabilité civile du propriétaire est engagée, car un incendie peut occasionner de graves blessures à autrui, voire des infirmités. Un propriétaire pourrait endurer toute sa vie, dans ce cas, les conséquences d’un défaut d’assurance. La loi Alur, qui rend la souscription d’une PNO obligatoire depuis mars 2014, protège d’une certaine façon, le propriétaire et son bien.

Comment choisir votre contrat ?

Vous l’avez compris, une assurance PNO est bien plus qu’une obligation légale. Pour bien choir son contrat, plusieurs comparatifs s’imposent.

Le choix des garanties doit d’abord se faire en comparant celles de la multirisque habitation du locataire et celles du contrat d’assurance de la copropriété. L’idéal étant bien sûr de choisir des garanties absentes de ces 2 contrats pour souscrire un bon complément. En général, il s’agit d’être vigilant à toutes les atteintes aux biens non couvertes par la multirisque habitation du locataire. Le logement doit aussi être couvert en cas de vacance.

contrat PNO pour les particuliers

Nous l’avons vu précédemment, être propriétaire vous expose. Pensez aux garanties « recours des locataires », « recours des voisins et des tiers » et « troubles de jouissance » pour parer à toute éventualité. La garantie responsabilité civile est obligatoire, mais pensez aux clauses de recours des voisins et de risques locatifs/responsabilité délictuelle qui vous couvrent vraiment en cas de sinistre sérieux.

Il existe des contrats d’assurance PNO étoffés qui vous assurent contre une multitude de risques classiques : incendies, incidents climatiques, dégât des eaux, vol, catastrophe naturelle… À vous d’arbitrer selon vos besoins. Certains types de garanties sont destinés aussi à vous protéger et à vous soutenir en tant que propriétaire comme la garantie loyers impayés, le défaut d’assurance du locataire, la protection juridique… Elles sont bien sûr à examiner au cas par cas, selon le niveau de couverture souhaité. N’oubliez pas cependant que la loi Allur vous autorise à souscrire une multirisque habitation pour un locataire qui ne l’aurait pas fait, en répercutant son coût sur le loyer.

Une assurance propriétaire non-occupant est beaucoup moins coûteuse qu’une multirisque habitation classique. Son utilité ne fait pourtant aucun doute pour se protéger en tant que propriétaire !