Tout ce que vous devez savoir avant de souscrire une assurance dommages ouvrage

Pour réaliser des travaux de construction en toute quiétude, de nombreux points sont à regarder de près comme par exemple le choix du prestataire pour les travaux, la qualité des matériaux, etc. En cas de malfaçon, une assurance dommages-ouvrage permet de vous protéger. Il s’agit d’un dispositif obligatoire mais, étant mal connu et ne donnant lieu à aucune sanction s’il n’est pas souscrit, il n’est pas utilisé par tous les ménages.

Que couvre une assurance dommages-ouvrage ?

Pour cerner les conditions d’application de la garantie dommages-ouvrage, il faut se référer aux articles 1792 du Code civil et aux articles 241 du Code des assurances nommé loi Spinetta. Ce sont les textes qui régissent les responsabilités d’un constructeur d’ouvrage envers le maître d’ouvrage.

Avec la garantie de responsabilité décennale, cette police d’assurance permet à tout propriétaire de bénéficier dans un temps réduit la réparation des vices d’une construction. Il est à noter que le calcul du prix d’une assurance dommage ouvrage s’applique aussi bien en construction neuve qu’en travaux de rénovation.

Comme susmentionnée, l’assurance dommages-ouvrage sert de protection face aux défauts de construction qui peuvent compromettre la solidité de la réalisation. On peut notamment citer l’affaissement lié aux fondations de la construction, les fuites au niveau de la toiture, les fissures murales, etc.

Par contre, elle ne couvre en aucun cas les dommages causés par des cataclysmes naturels ou des incendies. Il en est de même pour les dégâts dus à la négligence comme l’oubli de la fermeture d’une fenêtre et le manque d’entretien par exemple. À titre d’information, ces risques sont, sous certaines conditions, en revanche couverts par l’assurance habitation.

La loi stipule que l’assureur procède immédiatement au financement des travaux de réparation sans avoir à attendre une décision de la Justice. Il lui revient ensuite d’entamer les procédures nécessaires à l’encontre du constructeur en cas de besoin.

Assurance dommage ouvrage

Comment choisir un assureur dommages-ouvrage ?

La souscription à une assurance dommages-ouvrage peut être faite auprès de n’importe quel assureur. Cependant, pour tirer parti de cette police, il faut savoir choisir la bonne compagnie. Mais comment faire ?

Tout d’abord, contracter avec un assureur stable financièrement est vivement recommandé puisqu’il est ici question d’une garantie qui s’étale sur 10 ans. De plus, une construction représente toujours un projet de vie qui demande d’importantes ressources. Ainsi, se protéger avec un assureur fiable est de rigueur.

La fiabilité et le professionnalisme d’un assureur peuvent se vérifier facilement en consultant des informations en ligne : n’hésitez donc pas à vous renseigner depuis des sites d’avis certifiés, ou via les réseaux sociaux, là où les clients font part de leurs retours via des commentaires et des notes. Le traditionnel bouche-à-oreille reste également l’un des moyens les plus pratiques pour se faire une idée , qu’il se fasse via Internet (exemple : forums de consommateurs) ou en demandant des recommandations auprès de votre entourage.

Avant de choisir un assureur, n’hésitez pas à vous renseigner également sur la qualité de son service client. Cela concerne également le temps qu’il met pour résoudre un problème de dommages-ouvrage. Il faut être attentif sur les conditions d’indemnisation et d’exclusion de garantie. Opter pour une formule relativement étendue vous permet d’être plus serein pendant la réalisation de votre projet de construction.

Et enfin, pour profiter du meilleur rapport qualité-prix, n’hésitez pas à passer par des courtiers en assurance ou bien des comparateurs en ligne.