Guide de calcul de votre assurance de prêt immobilier

Souscrire une assurance emprunteur est indispensable lorsque l’on réalise un emprunt immobilier. Le coût de cette assurance varie selon plusieurs critères non négligeables. Délégation, assurance de groupe, quelle formule de calcul choisir pour assurer votre projet immobilier ? 

Assurance de prêt immobilier, qu’est-ce que c’est ?

L’assurance de prêt immobilier garantit le paiement de vos échéances à votre banque dans l’éventualité où vous ne seriez pas en mesure de les rembourser (en cas de décès, de perte d'autonomie, d’invalidité, d'incapacité…). Même si aucune disposition légale ne vous oblige à en contracter une, les banques sont en droit de vous refuser le prêt si vous n'acceptez pas de souscrire une assurance emprunteur. Il existe deux formes de contrats :

  • L’assurance de groupe : elle est proposée par votre banque lors de votre demande de prêt. Elle répond aux exigences de garanties mises en avant dans le contrat de prêt.
  • La délégation d’assurance : elle est contractée auprès d’un assureur autre que la banque (une mutuelle d’assurance par exemple). Cette assurance prêt immobilier en délégation applique très souvent un taux sur le capital restant dû, ce qui lui permet d’offrir des mensualités à la baisse au fil des échéances.

Vous avez la possibilité de personnaliser votre assurance par rapport à votre mode de vie, vos sports, votre âge ou les protections supplémentaires demandées. 

Votre taux d’assurance emprunteur varie selon plusieurs facteurs sur lesquels vous devez une entière transparence vis-à-vis de votre assurance notamment concernant le questionnaire de santé :

  • Les risques liés à l’âge, à la profession, au sport, à l’état de santé et le montant du prêt ;
  • Le choix de votre contrat : délégation d’assurance ou groupe ;
  • Le pourcentage de votre quotité : si vous êtes deux co-emprunteurs, elle peut s’élever de 100% à 200% ;
  • Les garanties imposées par l’organisme préteur : décès et perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) sont obligatoires quelle que soit la banque. Sont aussi généralement exigées s'il s'agit d'un achat résidentiel avec un emprunt important, les garanties invalidité permanente totale, invalidité permanente partielle et incapacité temporaire totale de travail.

Assurer un prêt immobilier

Image par mastersenaiper

Comment se calcule le taux de votre assurance emprunteur ?

Nous allons vous guider dans le calcul de votre assurance de prêt immobilier. Qu’il soit issu de votre banque ou d’une délégation, le taux d’assurance est défini selon plusieurs critères établis avant la signature de votre contrat. Ce pourcentage correspond au prix annuel de votre cotisation. Il est donc calculé soit sur la base de votre montant initial (fixe) - c’est-à-dire le montant de votre emprunt - soit sur la base du capital restant dû de votre crédit immobilier (réajustable).

Prenons un exemple, une personne emprunte seule 150 000€ sur 20 ans. Le taux de son assurance emprunteur s’élève à 0,4%. Cela signifie que le prix annuel de sa cotisation sera égal à 0.4% de la somme totale empruntée au départ (150 000€) ou bien égale à 0.4% du montant restant dû de son crédit. 

  • Pour les cotisations fixes, le calcul s’élève à 600€ par an et donc 12 000€ jusqu’à la fin de la durée de votre prêt.
    Formule : Montant mensuel de l’assurance emprunteur = montant total de l’emprunt X taux de votre assurance emprunteur / 12 mois
    Ici, 50 = 150 000*0.4% /12.
  • Pour les cotisations variables, elles seront dégressives, il faudra vous reporter au tableau d’amortissement. Pour vous donner une idée, en 2019 les taux d’assurance emprunteur s’élèvent : 
    • Banque Populaire : 0.44 % pour les moins de 35 ans, 0.61% entre 35 et 45 ans et jusqu’à 1% pour les plus de 55 ans.
    • Caisse d’Épargne : 0.45% pour les moins de 35 ans, 0.56% entre 35 et 45 ans et jusqu’à 0.81% pour les plus de 55 ans.
    • La Banque Postale : 0.42% pour les moins de 35 ans, 0.70% entre 35 et 45 ans et jusqu’à 1.11% pour les plus de 55 ans.

investir dans une SCPI

Faire des économies grâce à la délégation d’assurance

Grâce à la loi Hamon et l’amendement Bourquin, la possibilité de changer d’assurance en cours de prêt a ouvert un nouveau marché, qui n'est pas pour plaire aux organismes prêteurs. Depuis 2010 (loi Lagarde : libéralisation de la concurrence), la délégation d’assurance permet aux Français de faire jouer la concurrence dans leur contrat et de bénéficier de tarifs plus avantageux. Les mutuelles d’assurances (ou assurances mutualistes) se sont largement positionnées sur le marché avec l’argument du prix. En effet, par rapport à une assurance de groupe, les compagnies ou mutuelles d’assurances tierces diminuent leur prix jusqu’à plusieurs milliers d’euros sur toute la durée de remboursement. Argument non négligeable pour un nouveau propriétaire ! De plus, les délégations d’assurance proposent d’adapter vos garanties selon l’âge, la profession, l’état de santé et les activités sportives du souscripteur. Il sera donc plus intéressant pour une personne jeune, en bonne santé et entraînant peu de risque à l’assurance de bénéficier de mensualités réduites. Avec l’informatisation des démarches administratives en ligne et leurs outils numériques, il est d’autant plus intéressant de contracter une assurance emprunteur avec une délégation.

Formule et calcul de l’assurance de prêt immobilier

Avant de souscrire l’une ou l’autre des formules, il faut comparer chaque simulation des assurances emprunteurs. Pour faire cette comparaison de devis de façon objective, vous devez bien vérifier que les garanties sont équivalentes, puis évaluer votre situation en fonction du taux annuel effectif (TAEA) et des coûts totaux sur toute la durée du crédit de chaque offre. Le TAEA ou TAEAG (taux annuel effectif d’assurance global) vous informe du coût de l’assurance de façon détaillée (garanties souscrites, prix par période et coût total de l’emprunt). 

Vous souhaitez revoir la souscription de votre assurance emprunteur pour une mensualité réduite ? C’est possible ! La loi Hamon et l’amendement Bourquin encadrent ces dispositions pour vous aider dans vos démarches ainsi qu’en cas de remboursement anticipé de votre prêt.